environnement

Les ‘problèmes de l’environnement’ concernent la pollution de l’air et de l’eau, le déboisement, la disparition des espèces, le réchauffement de la Terre, la surpêche, les matières toxiques dans les chaînes de production alimentaires, le surpeuplement des grandes villes.

 

Opinion courante sur les problèmes de l’environnement

C’est logique que la conviction courante consiste à dire que les problèmes de l’environnement est causée par les êtres humains. Cela est aussi vrai, à condition que cela ne soit pas mal interprété. Il faut bien savoir que ce sont nos qualités naturelles qui sont responsables et non nos qualités humaines. Les caractéristiques ‘humaines’ sont alors souvent comparées d’une manière défavorable à la ‘nature’. On trouve la ‘nature’ bonne, par exemple, parce qu’on pense que Dieu a créé cette nature dans l’harmonie et l’équilibre. On dit que les humains sont responsables de la perturbation de cet équilibre. Les moralistes de toutes sortes y vont de leur avis. Les ‘défenseurs de la nature’ accusent les grandes industries, les féministes culpabilisent les hommes, les religieux montrent du doigt l’incroyance et le matérialisme, les sociologues déplorent l’individualisme et la décomposition des structures sociales, les pauvres accusent les riches et vice versa, etc.

 

Cause des problèmes de l’environnement est le surpeuplement

L’approche la plus pratique est l’organisation des conférences internationales en vue d’obliger les gouvernements à conclure des accords sur les émissions des gaz, la protection des espèces animales, le déboisement, l’urbanisme, la protection des régions côtières et la pêche, bref, des accords qui concerneront le ‘développement durable’, l’expression magique de nos temps modernes. Toutefois, ce genre de congrès rassemble un tas de gens (de la même classe sociale d’ailleurs), chacun se montre à chaque fois plus ‘conscient, mais ce genre de congrès n’aboutit pas à de vraies solutions. Cela est du au fait que la cause principale des problèmes de l’environnement – le surpeuplement – n’est pas discutable. On pense que le développement économique et la disparition des problèmes environnementaux peuvent aller ensemble à l’aide d’accords rationnels, et que le reste peut tout simplement rester comme il est. Mais cela est impossible. Les problèmes de l’environnement ne sont pas isolés, ils ne sont pas tombés du ciel, ils ne sont pas apparus par hasard dans notre époque et ce ne sont pas des causes mais des conséquences. Ce n’est pas une partie d’un problème qu’il faut résoudre séparément. Bref, les problèmes de l’environnement sont le symptôme et pas la maladie. La maladie est le surpeuplement. Le surpeuplement est donc la cause des problèmes de l’environnement.

 

Problèmes de l’environnement sont une conséquence du comportement reproductif

Ce ne sont pas les caractéristiques typiquement ‘humaines’ qui causent les problèmes de l’environnement. L’être humain est à 99% un singe, et c’est le singe qui a causé les problèmes de l’environnement. Autrement dit, les problèmes de l’environnement sont une catastrophe naturelle comme conséquence du comportement reproductif de l’être humain. Ceci est relié alors à la différence entre les sexes, à l’adoration de la petite et de la grande famille et la peur du désir.
Ce sont les caractéristiques de notre nature qui ont conduit au surpeuplement et donc aux problèmes de l’environnement. Notre ‘nature’ ne doit pas être considérée ici comme contraire à la ‘culture’. La culture humaine constitue en grande partie une représentation de notre ‘nature’, tout simplement parce que le système sexuel est exprimé dans tous les aspects de la culture. Cette expression va des vêtements et de la langue au sport et au jeu, des normes sociales et éthiques à la musique et à la danse, de la politique et de l’économie à l’enseignement et la santé, la sexualité est omniprésente partout le monde.

 

Surpeuplement

Le monde est surpeuplé depuis longtemps. Même si le nombre des individus n’augmentait pas, il serait impossible de procurer à tout un chacun une existence décente. La structure économique, politique et sociale du monde, qui provient lui-même de la nature de l’être humain, n’est pas capable de subvenir aux besoins de tout le monde. Au court terme, la population et la demande des marchandises et des services vont sûrement augmenter dans les 50 prochaines années. Les problèmes de l’environnement ne vont alors que s’aggraver.

 

Voir aussi:
points de vue > future > contrôler la croissance explosive de la population
points de vue > issues > overpopulation

Share this page