dieu

Dieu est un homme, les prophètes sont des hommes, les anges sont des hommes, le diable, la pape, les cardinaux, les ayatollahs, les moines, les imams, les prêtre, les théologiens, les pasteurs… stop! Un moment s’il vous plaît, de nos jours il y a aussi des théologiens et des dominés femmes, et même des prêtres catholiques femmes.

 

Père Dieu et la mère Marie

Les théologiennes féministes ont aussi proposé de ne pas se présenter Dieu comme un père (blanc) mais comme une mère (noire).
Cette proposition paraît très nouvelle, mais provient au fait d’une vieille tradition. À côté du père dans la tradition catholique, on retrouve le personnage de la mère Marie omniprésente dans la pratique quotidienne de la croyance. Dans certains pays de l’Amérique du Sud par exemple, on trouve le plus souvent une statuette de Marie sur l’autel plutôt que celle de Jésus. L’église rejoint clairement à ce propos une vieille tradition locale.

 

Origines de la croyance

Même dans les religions polythéistes des peuples de l’Antiquité, tels les Romains, les Grecs, les Égyptiens et autres, on retrouve aussi bien des femmes que des hommes, qui étaient vénérés séparément. Il existe beaucoup de documents écrits à ce sujet. Le Ciel était peuplé d’hommes et de femmes et de leurs enfants. L’origine de cette idée a dû être le fait de croire que les ancêtres pouvaient retourner après leur mort afin de châtier les terrestres*.
Le hindouisme et le bouddhisme ont des origines plus anciennes et le fondement de ces croyances repose sur une entité féminine, La Terre Mère. En outre, il y a le soleil qui a été reconnu depuis toujours comme la source de la vie, et la combinaison soleil Terre, (le père comme fécondateur de la Terre mère) a été considérée comme la source de l’univers.
Le Dieu dans l’Ancien Testament (vieux de 3000 ans) est à l’origine un homme et une femme. L’Ancien Testament nous raconte dans ses premières lignes comment la Terre a été créée. Dieu est appelé Eloim, ce qui est une forme au pluriel. On peut lire ce qui suit: ‘Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme’.
Beaucoup d’autres récits de la création à propos des rapports sexuels ou de l’éclosion des oeufs confirment que la sexualité jouit d’une intense attention intellectuelle depuis toujours.
Le fait que Dieu soit représenté comme un homme dans les religions les plus récentes comme le christianisme et l’islam est en rapport avec la libération de l’être humain des mythes de reproduction primitifs. Cela ne s’est pas produit d’un jour à l’autre.

 

Mythologie sur la famille

La vierge/la mère Marie occupe une place importante dans le catholicisme. Le protestantisme (plus nouveau) a éliminé l’adoration de Marie et l’a remplacé par la vénération de la vraie mère de la vie quotidienne. L’idéologie familiale est une caractéristique du protestantisme qu’on voit clairement dans la culture américaine qui domine actuellement le monde. Dans cette idéologie, l’idée d’un Dieu masculin n’est plus acceptée parce que la femme/la mère et l’enfant représentent des personnages centrales de la famille. Toutefois, il y a encore assez de forces dans le monde qui soutiendront et encourageront la croyance en un Dieu masculin (ou féminin) en utilisant la violence en cas de besoin.

Share this page