lasociétésexuelle

La base de la société sexuelle est formée par le système sexuel.

 

A l’école, nous apprenons que le monde est composé de pays et de continents, de grands royaumes et de petits états. Nous découvrons les différentes cultures, les différentes couleurs de peau, l’existence de multiples peuples avec leur propre histoire.
L’histoire est liée à la position géographique d’un pays: où habite un peuple, quelle est la nature du sol, peut-on y pratiquer la pêche, l’élevage, l’agriculture? La région est-elle à l’abri d’inondations, de glissements de terrain, de tremblements de terre et de tempêtes? Le commerce se fait-il par voie fluviale ou par voie terrestre? Qu’en est-il du niveau de richesse par habitant? Quel est le niveau du développement technologique? Quelle est la composition de la population? Comment est le système politique? Existe-t-il un droit de vote pour tous? Y-a-t-il des conflits internes, comme guerre civile ou tensions suite à d’énormes différences entre riches et pauvres? Quelle est l’influence de la religion sur l’Etat et la vie quotidienne? Y-a-t-il respect des Droits des citoyens, volonté d’émancipation et d’égalité des chances? L’enseignement de qualité est-il accessible à tous? Existe-t-il un bon système de santé et de soins, avec une attention particulière sur la prévention? Est-ce que tout un chacun a accès au bonheur?
Il n’y a aucun pays au monde où tout le monde est heureux, mais tout de même la question n’est pas si idiote. Le bonheur des gens est relativement facile à décrire et en faisant une approche de la question, on arrive à définir le bonheur, à différentes échelles, à travers divers pays du monde.

 

La société est un ensemble de familles

êche d’inverser cette approche et d’aborder la question en allant du bas vers le haut.
Nous parlons dans ce cas d’une ‘société sexuelle’ car la base de cette société est formée par le système sexuel. Avant tout, la société est un ensemble de familles. C’est là que se déroule la vie quotidienne des enfants en pleine croissance, qui à leur tour vont chercher un partenaire sexuel pour avoir des enfants et vivre dans un contexte familial, avec des liens familiaux. Le noyau de la famille est formé par la mère et l’enfant. Autour de ce noyau tournent le père et les autres membres de la famille, ainsi que quelques amis et connaissances. Pour les individus, le réel cadre de vie, le point central, c’est la famille. Ce qui se trouve à l’extérieur est vécu comme étant l’environnement du quotidien: les sources de nourriture et tous les autres produits et biens qui sont nécessaires à la vie quotidienne.
Les personnes qui se trouvent dans l’environnement du quotidien sont perçues comme des personnes oeuvrant au même objectif, des concurrents ou peut-être des partenaires sexuels.
Plus éloignés du noyau, on trouve les ‘étrangers’, les inconnus, qui sont perçus comme des oiseaux de proie ou des personnages de fantaisie sexuelle.
Tout ce qui se passe à plus grande échelle, comme non seulement l’économie, l’industrie, le commerce et les transports, l’enseignement, la santé, la politique, mais aussi les conditions comme le manque d’égalité, le manque de liberté, l’injustice, la pollution, les maladies, la misère, la guerre et les destructions, peut être considéré comme un état de chose découlant du système sexuel.

Share this page