adolescence

Le comportement très typique qui caractérise les jeunes garçons et les jeunes filles à l’adolescence s’est développé au fur et à mesure de notre évolution; en principe, ce comportement est ‘reconnu’ par tous. En effet, les deux personnes tombent amoureuses l’une de l’autre, ce qui veut dire que chacune porte ses désirs sexuels sur la personne de l’autre sexe (il arrive parfois que ce soit quelqu’un du même sexe). Souvent, l’une des deux personnes est confrontée à l’inaccessibilité de l’autre. Le garçon désire la fille trop tôt qui, elle-même, pense à un garçon plus âgé qui, lui-même, est en rivalité pour une autre fille. Ces très fortes émotions durant l’adolescence jouent un rôle important au niveau du développement de l’activité mentale qui est liée au développement de la fantaisie et de la prise de conscience.

 

Une relation exclusive

Si la relation se noue, la jeune fille tente de garder le garçon uniquement pour elle seule: ses désirs de relation sexuelle sont soumis à un besoin extrême de protection et de sécurité. De ce fait, elle développe vis-à-vis du garçon un comportement de profond attachement mêlé d’angoisse et combiné à un profond désir. Elle est désirable, exige sa présence et incite à un comportement protecteur. Chez le garçon, le désir sexuel domine, mais il s’accompagne aussi d’un besoin d’attachement. Il désire aussi la présence de la jeune fille. Ce besoin de présence féminine découle de son enfance durant laquelle il a fait sa première expérience en matière d’attachement profond à une personne. Le jeune homme est dans la phase où il doit se ‘détacher ’ de sa mère. Il doit en fin de compte chercher son bonheur dans le monde extérieur, là où son rôle l’attend. La jeune fille a pour but de se l’attacher, en somme, de le ramener vers une situation ‘familiale’. Elle stimule son comportement protecteur, mais chez le jeune homme subsiste toutefois, dans une certaine mesure, un refus d’être ‘domestiqué’.

 

Des émotions intenses

Il est clair que cette situation de désirs est accompagnée de très intenses émotions comme en est capable l’être humain. Les désirs, le besoin de soigner et de protéger, l’angoisse, la colère, la jalousie et la tendresse fournissent les ingrédients pour avoir ce que l’on appelle ‘une relation sexuelle’. Il s’agit d’une sorte de combat dans lequel la souffrance et le fait de faire souffrir tiennent un rôle important. Durant l’adolescence, il y a un autre aspect très important du contact entre amoureux. Les deux personnes se trouvent, généralement parlant, dans un certain stade de développement mental. Le jeune homme est, la plupart du temps, plus mature que la jeune fille dans ce domaine-là. Toutefois, dans de nombreux domaines, ils se retrouvent tous les deux dans une situation de grande confusion et d’ignorance totale. Ils sont aussi occupés à se forger leur propre identité, ce qui veut dire qu’ils agissent et se comportent comme une ou plusieurs personnes présentes dans leur vie et leur servant de modèle (la plupart du temps sans qu’ils sachent clairement eux-mêmes pourquoi ils font telle ou telle chose). Il faut également que leur rôle social corresponde avec leurs expériences individuelles et leurs points de vue. Ceci débouche très souvent sur des conflits internes qu’ils doivent résoudre provisoirement. Les deux motifs principaux dans leur vie sont l’adaptation sociale et la satisfaction personnelle. On comprend bien ces deux motifs car ils constituent des aspects fondamentaux dans le cadre de la reproduction de l’espèce.

Share this page