maltraitancedesenfants 

Cette expression est chargée d’émotions et tout le monde la désapprouve. Ceci est une réaction universelle et naturelle. La protection des petits est nécessaire à la survie des individus, d’un groupe ou d’une espèce. Le sentiment de tendresse que nous éprouvons à la vue des petits humains ou animaux est un instinct génétiquement préprogrammé.

 

Famille et maltraitance

Tout le monde condamne la maltraitance enfantine. Quand les enfants grandissent et se retrouvent confrontés au monde extérieur de la compétition et des menaces, ils ne peuvent échapper à des formes qui peuvent être qualifiées de « maltraitance »: enquiquinement, coups, humiliations, etc.
On associe généralement la maltraitance enfantine à la mauvaise conduite des adultes envers les enfants âgés de 0 à 18 ans. Même la notion de maltraitance peut se manifester sous plusieurs formes. Ainsi, il est difficile de donner une description exacte de la maltraitance. On ne peut retenir de la maltraitance enfantine que les formes les plus graves: la négligence, l’abus, les violences physiques, les mutilations, et parfois même la mort. Selon différentes sources, il y a entre 20 et 60 millions de cas de maltraitance graves des enfants dans le monde. On estime qu’il y a au moins mille enfants qui meurent par semaine suite à des formes de maltraitance. La plupart des cas de maltraitance enfantine a lieu au sein de la famille. Cela est évident. Même si tout le monde voudrait protéger les enfants, il y a des tensions au sein de la famille qui peuvent parfois mener inévitablement à de graves maltraitances.

 

Définition plus large

Pour élargir la définition de la maltraitance enfantine, on peut inclure toutes formes de comportement désagréable: lamentations, humiliations, moqueries, oppressions, réserves, peur, manque de confiance, punitions, abandon, frustrations, etc. Dans ce cas, le pourcentage des maltraitances enfantines est de presque 100%. Le pouvoir que les parents ont sur leurs enfants les conduit à commettre certaines maltraitances. Ce comportement des parents est justifié par le fait qu’il est une forme « d’éducation pour le bien de l’enfant qui doit pouvoir se débrouiller tout seul dans la société ». Si on devait éduquer les enfants sans maltraitance, il nous faudrait supprimer la famille biologique et réorganiser le monde autrement.

 

Maltraitance sexuelle

Il existe aussi une maltraitance sexuelle dont la circoncision en est un exemple typique. La circoncision consiste à mutiler l’organe sexuel afin d’introduire l’enfant dans l’ordre sexuel instauré par la religion.

Share this page