ET...ME TROUVEZ-VOUS ATTIRANT...?
ET...ME TROUVEZ-VOUS ATTIRANT...?

désir&aversion 

Plaisir, désir, libido, envie de sexe, amour, volupté, passion, etc. réfèrent à des sentiments et à des comportements dont la signification se limite aux rapports sexuels, et est alors liée à la différence entre les sexes, à la reproduction et à la vie de famille (le système sexuel). Les sentiments et les comportements opposés s’appellent déplaisir, répugnance, écœurement aversion, peur, haine, désapprobation, froideur, etc.

 

Rapports sexuels

Tout le monde sait que le désir et l’aversion vont toujours de pair. Le mâle doit instinctivement surmonter tous les obstacles et dangers afin d’introduire sa semence dans le plus possible de femelles. La femelle se défend instinctivement de l’intention sexuelle du mâle; autrement dit, elle doit attirer un plus grand nombre de mâles pour en choisir finalement le meilleur qui est capable de la protéger ainsi que sa future progéniture. Chez les deux sexes, le désir et l’aversion vont alors ensemble et sont bien en équilibre. Il

  • L’idée que l’être humain montre, à partir de sa naissance et même auparavant, un comportement sexuel a été d’abord élaborée par Freud en 1905. Cette idée est depuis fortement contestée. Il y a constamment des voix qui s’élèvent prétendant que les sensations du désir sexuel ne commencent à se manifester qu’à partir de la puberté et que les petits enfants ne manifestent que de la ‘curiosité’ et éprouvent des sentiments qui sont différents de ceux des adultes.
  • Il y a ceux qui suggèrent fréquemment que le désir est le contraire de l’amour. Le plaisir est considéré comme ‘physique’ et l’amour comme ‘spirituel’. C’est une opinion erronée qui doit être tirée au clair.
  • Il semble que le désir et l’aversion ont, en général, beaucoup de points communs avec l’art, la religion, et la culture. Il y a ceux qui vont même jusqu’à croire que le désir mène vers le mal et le déclin. On prétend aussi que toute la culture est un ‘moyen de remplacement’ du désir. Selon ce raisonnement, ceux qui cèdent au désir perdront tout sens des valeurs, ne pourront jamais réaliser ou créer quelque chose, ne feront jamais quelque chose pour les autres, n’auront plus de vie sociale, bref, ils se dégraderont complètement. Le contraire est probablement vrai.

Share this page