l’histoiredumariage

Le mariage remonte tellement dans le temps qu’il est impossible de retrouver ses origines. Les peuples qui vivent de la même façon que leurs (et nos) ancêtres d’il y a dix mille ans pratiquent presque une forme de rituel qui consiste à unir publiquement un homme et une femme en tant que couple.

 

Les exceptions

Les exceptions sont par exemples les peuples San (les hommes partent tout simplement avec leur fiancée et quand ils retournent au village, ils sont considérés comme un couple) et les Aborigènes d’Australie (où la femme après sa circoncision a une relation sexuelle avec les hommes qui ont droit sur elle. Après cela il joint l’homme qui lui est destiné comme époux et ils fondent ensemble une famille). La fondation de la famille chez les Esquimaux s’accompagne de peu de rituels (comme d’ailleurs le divorce: l’homme n’a qu’à renvoyer sa femme chez ses parents). Dans les cas cités ci-dessus, on y constate tout de même une forme de mariage: une union sociale reconnue entre deux personnes de sexes différents.

 

Mariage et famille

Le mariage constitue dans la grande majorité des cultures une affaire publique. Il s’agit d’un contrat entre deux familles, qui règle les propriétés et l’héritage, détermine les droits et les liens sociaux des enfants. La relation personnelle des partenaires n’est alors qu’une partie de la fonction du mariage. C’est seulement dans les temps modernes que la notion du mariage d’amour est apparue dans nos sociétés. En réalité, le mariage a encore la même fonction qu’autrefois: propriété, famille et enfants. Alors on peut bien comprendre les autres cultures où le choix du partenaire est fait par la famille en vue d’échanger les propriétés et d’assurer la continuité des valeurs familiales et culturelles.
Le divorce est considéré en général comme une expérience déplorable, qui a surtout lieu lorsque le mariage est basé seulement sur l’amour. L’amour et le mariage ne marchent pas bien ensemble. Le mariage étouffe les sentiments amoureux et ceux qui ont goûté une fois aux délices de l’amour, ils continueront toujours à y aspirer.

 

L’amour romantique

L’amour romantique est une menace du mariage. Le degré de l’importance des sentiments amoureux dépend du degré de modernité.
Le mariage est donc presque toujours une affaire publique. Même ceux qui voudraient célébrer leur union très modestement, ils doivent quand même aller à la mairie avec des témoins. Ceux qui voudraient célébrer leur mariage grandement, comme le cas des membres d’une famille royale, ils doivent se soumettre à des rituels religieux qui sont célébrés aussi par toute la population.

Share this page