problèmesd’érection 

On parle souvent aussi d’impuissance, terme connotation un peu négative qui référerait un ensemble de problèmes, part de ne pas avoir d’érection, ou alors trop brièvement. De nos jours, nous lui proférons l’expression : troubles érectiles. Il s’agit parfois d’un phénomène relativement simple expliquer et traiter. Parfois aussi, l’affaire est moins évidente, dont le diagnostique et/ou le traitement demandent des efforts longs et exhaustifs. Parfois il n’ y a rien faire, il importe alors de trouver son plaisir sexuel sans érection.

 

Différents types de troubles érectiles

On distingue en général deux sortes de troubles érectiles. La première se manifeste en toutes circonstances, tandis que l’autre n’apparat que sous quelques conditions. Un accident grave par exemple, peut endommager les nerfs de la moelle épinière ou du bassin. La stimulation de l’urètre pénien peut alors être compromise, ce qui peut entraner un gonflement insuffisant des tissus érectiles. Le resultat : l’érection est impossible, en toutes circonstances, puisqu’il y a une cause physique, comment le disent les sexologues. Il existent d’autres causes semblables.

 

Troubles érectiles: un peu, beaucoup de flaccidit

Part une distinction des causes, il existe aussi une distinction concernant la mesure dans laquelle le trouble érectile se manifeste, variable en degré de gravit ou de frequence. Ceci vaut en principe aussi bien pour l’impuissance physique que pour celle dite fonctionnelle. Mais il est evident que si quelqu’un souffre de façon permanente et totale d’impuissance, aussi en se masturbant, la cause doit tre recherche ailleurs: un organe ou des tissus, comme des vaisseaux sanguins ou des nerfs  En cas de troubles occasionnels, on peut penser la maladresse, ou une situation genante.
La plupart des cas se situent entre ces deux extremes. Une cause organique bénigne peut provoquer un léger trouble érectile, mais l’angoisse ou la reaction maladroite de l’autre partenaire peuvent le transformer en un gros probleme.

 

Vieillesse et troubles érectiles

L’impuissance est surtout considre comme une maladie de la vieillesse, et pour cause. Plusieurs aspects du vieillissement peuvent ici jouer un rôle, comme le fonctionnement de l’organisme entier en general, la production moindre de l’hormone testostrone, l’artriosclerose, les interventions chirurgicales la vessie ou la prostate, l’hypertension, le diabète type 2, la consommation excessive d’alcool, du tabac, des tats dépressifs, ou encore certains traitements médicamenteux (de la dépression, de l’hypertension, de l’alcoolisme, du tabagisme, etc.)
Dans tous les cas, l’homme vieillissant se rend complete qu’il ne bande plus, ou plus complètement, ou plus durablement. Il est impossible de donner un âge spécificié, mais partir de la soixantaine les performances commencent diminuer, lentement mais sûrement, aussi chez beaucoup d’hommes en bonne santé. Une vie saine, active et panouie, suffisamment de stimuli sexuels, des partenaires amoureux jeunes, peuvent toutefois ralentir considerablement le processus, ce qui fait que l’on peut rester actif jusqu’ 80 ans bien passes.
Il va de soi qu’une maladie, même guéri, a un effet négatif sur ta libido, tout comme les médicaments. Lis toujours attentivement la notice et va voir ton medecin quand tu t’aperois que le médicament inhibe ton désir sexuel.

 

Troubles de l’érection: l’adolescence

Quand, chez le jeune homme, des problèmes d’ réaction se manifestent sporadiquement, dans des circonstances bien précises, alors qu’il a une réaction matinale normale et pas de problèmes lors de la masturbation, ceux-ci sont toujours la manifestation de son vécu du moment.
Il se sent, d’un façon ou d’une, en de des attentes, ce qui peut le mettre dans un tat d’inscurit, ce qui l’amnera s’observer les fois suivantes, l’o des inhibitions qui mènent des nouveaux checs. Le comportement de la partenaire joue ici souvent un rle primordial. Une amélioration de la situation s’opre seulement des que les partenaires communiquent ouvertement, et apprennent se faire des clins avec volupt et desir, sans forcment baiser. Si vos efforts chouent et si vous voulez continuer votre relation, le mieux est alors d’aller consulter un sexologue, le plus rapidement possible. Il soulignera que l’érection et la pénetration ne sont pas les choses plus importantes dans le comportement amoureux et qu’une attitude moins focalise sur la baise permet justement de reconquerir le plaisir et la confiance. Quelques consultations, des exercices en communication sexuelle peuvent déjà vous mettre en route, ou en tout cas vous permettre de savoir ce que l’on doit faire ou ne pas faire.

 

Troubles érectiles: le désir sexuel est primordial

Parfois sujet plaisanterie, ou de désapprobation, la bandaison est très importante pour un homme. Les sexologues toutefois, qui apportent aide et conseil aux personnes et aux couples, savent quel point les sentiments d’impuissance peuvent tre forts. Une plainte recurrente est bien que la vie semble perdre de sens ou que son estime de soi s’en trouve amoindrie. Ces soignants essaient donc d’aider de toutes les façons possibles (et les arnaqueurs d’arnaquer). Depuis longtemps, des regimes alimentaires et des indications plus generales existent afin d’amliorer son tat de sant. Puis il y a toutes sortes d’aliments, d’élixirs et pilules base d’extraits de plantes, d’organes animales, ou de parties broyes d’animaux. On les appelle aphrodisiaques ( Aphrodite tait la desse grecque de l’amour et de la beaut), parce qu’ils sont census stimuler l’envie sexuelle et l’envie en general, provoquant ainsi une érection plus importante. Beaucoup de gents se servent inconsciemment d’aphrodisiaques, tels les apritifs. Certains autres produits semblent convenir d’autres personnes, même si les recherches scientifiques sont insuffisantes. En l’occurrence on parle de persuasion induite par le produit (c’est l’effet placebo) ou par le message convaincant du vendeur. Ces aphrodisiaques sont evidemment inefficaces chez ceux qui souffrent de lsions irrversibles des nerfs ou des vaisseaux sanguins impliqus dans l’apparition ou le maintien de l’érection.

 

Médicaments contre les troubles érectiles

Certains extraits de plantes, comme le Ginseng, la Yohimbine et la Papavérine, furent considérés jusqu’ à récemment, comme des remèdes de charlatan. Pourtant il existent quelques preuves scientifiques du pourquoi et comment de leur efficacité. Ils ont ainsi adoptées par les soignants sexologiques. La Yohimbine est prescrit sous forme de cachets (prise quotidienne ou juste avant les bats), mais elle n’est pas forcement toujours efficace, ni chez tout le monde. La Papavrine, tout comme la prostaglandine (en vente sous le nom Androskat), s’injecte directement dans le pénis. Le praticien donne des instructions et determine la posologie, pour le patient, de se l’administrer soi-même. Cela effraie plus d’un, mais c’est moins penible que cela en a l’air

 

Les inducteurs d’érection oraux

Aux Pays-Bas, trois inducteurs d’érection autoriss se partagent le march : le Viagra (Sildenafil), le Cialis (Tadalafil), et Levitra (Vardenafil). Tous comportent une substance qui détend les petits muscles lisses autour des artres péniennes. Ceci les dilate et leur permet ainsi de pomper suffisamment de sang dans les tissus érectiles du pénis. Celui-ci se dresse et les veines, qui vacuent normalement le sang, sont comprimes, permettant ainsi une réaction assez durable. Le Viagra est commercialis depuis 1998, les deux autres depuis 2003. Ils sont efficaces, mais comportent aussi leurs défauts, leurs effets indésirables et des contre-indications. Vendus normalement sur prescription médicale, ils ne sont pas remboursés, bien que certaines assurances les ont inclus dans leurs contrats complementaires. Les inducteurs d’érection ne sont pas des aphrodisiaques : si, pour quelque raison que ce soit, il n’y a pas d’ envie, ils n’y peuvent porter remède.

Un autre remède est l’Uprima, qui n’agit pas directement sur les vaisseaux sanguins, mais sur le centre nerveux qui gère le processus de l’érection. La notice de ce médicament déconseille son usage par des personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires.
La recherche de nouveaux médicaments bat son plein, car le march est grand. On peut espérer que dans dix ans, des remèdes encore meilleurs seront produits, á un meilleur prix.
Mais l aussi, ces médicaments devraient très réservés un nombre restreint de personnes (qui devraient alors pouvoir se faire rembourser par leur assurance), puisque pour beaucoup d’autres la problèmatique réside dans la façon dont ils gérent leurs sentiments et leurs relations sexuelles, choses qui ne se laissent pas guérir avec des médicaments.

Les inducteurs d’érection sont déconseilles en combinaison avec des anti-hypertenseurs et des poppers.
Il y a des grand carts de prix, variant entre € 3,75 et € 10 la pilule, souvent en conditionnement de quatre pilules.
L’avantage du Viagra et autres : le cachet de 50 mg, quoique légèrement plus cher, est sécable, son prix l’est donc aussi. Reste savoir si la dose ainsi diminu fait encore son effet.
Les pilules les moins chers, commander via Internet, proviennent souvent de Chine ou d’Inde, même si elles sont estampilles Viagra.
Entre-temps de plus en plus de nouveaux produits, qui se ressemblent toutes, sont présents sur le march via Internet o ils sont en vente petit prix et sans prescription, comme le Kamagra . Leurs effets et leur sécurité d’emploi n’ont toutefois past démontrés.

 

Remèdes mécaniques pour troubles érectiles:

Pour les hommes qui ne peuvent (ou ne veulent) se faire soigner par des médicaments, toute une panoplie de moyens mécaniques est toujours leur disposition, comme l’anneau de contention, la pompe vide, et le pénis artificiel.

  • L’anneau de contention aide prévenir le ramollissement du pénis en érection. En effet, le retour du flux sanguin se fait par les capillaires situs juste sous la surface du pénis. Plusieurs modles sont en vente, mais songez que la dure d’application de l’anneau, qui est en fait un garrot, ne doit pas dépasser la demi-heure.
  • La pompe vide se présente comme un cylindre que l’on passe par-dessus du pénis. Ensuite, une pompe fait le vide par le haut, ce qui attire le sang dans les corps caverneux du pénis. Leur gonflement entrane alors l’érection. Il faut alors faire glisser l’anneau de contention vers la base du pénis, ce qui permet d’enlever le cylindre. Dure maximale d’application : une demi-heure.
  • Le pénis artificiel ou le condom rallonge sont utiliss quand l’érection est impossible, pour permettre quand-même une pénétration.

 

Physiothérapie et troubles érectiles

Des exercices des muscles du bassin semblent avoir une influence bénéfique sur l’érection. Certains physiothrapeutes vous proposent des exercices qu’il va falloir mener pendant plusieurs mois.

 

Pour en savoir plus?
www.malecare.com

Share this page