faireunepipe 

On peut considérer la pipe (le fait de sucer un garçon) comme une sorte de baiser. Le mot savant ‘fellation’, vient du latin. En effet, dans la langue d’Ovide, ‘fellare’ veut dire ‘sucer’

 

Commence doucement

Comme avec le baiser traditionnel, il vaut mieux commencer doucement. Joue avec la quéquette et regarde-la bien. Si elle est déjà raide, ce n’est pas nécessaire, mais si possible, commence quand elle ne l’est pas encore. Comme ça, tu pourras la voir grandir. Tiens-la dans ta main et embrasse-la. Mouille la partie supérieure avec ta bouche.

 

Le prépuce

Si le garçon n’est pas circoncis, tire doucement son prépuce en arrière. Fais attention à son frein (le morceau de peau qui relie le prépuce à la partie inférieure du gland). C’est un point sensible, qui peut parfois être un peu raide. Lèche doucement en mouillant le bout de la langue, en alternant les rythmes. Fais aller et venir le prépuce sur le gland. Si tu prends la quéquette en bouche, sois prudent(e) avec tes dents. Si tu la fais entrer et sortir de ta bouche, tu peux tirer le prépuce vers le bas, de façon à ce que le gland soit découvert. Ou alors, tu couvres complètement la quéquette avec le prépuce. Dans ce cas-là, il faut bien le mouiller. Tu peux faire aller et venir la main qui tient sa bite (=quéquette) au même rythme que ta bouche. Tu peux alterner les va-et-vients de la bouche en léchant ou en mordillant sa quéquette avec tes lèvres. N’oublie pas ses couilles, que tu peux doucement masser, ou prendre en bouche et doucement lécher avec ta langue. Tu peux également doucement lui gratter l’anus avec ton petit doigt, ou doucement y introduire un petit bout de ton doigt mouillé.

 

Dis ce qui te plaît

L’excitation fait gonfler et durcir le pénis, parfois le garçon perd un peu de liquide avant d’éjaculer. Juste avant l’orgasme, le pénis durcit encore un peu plus. Chez certains garçons, un des deux testicules peut remonter. Si tu ne sais pas exactement quels sont les signes qui indiquent que le garçon éprouve du plaisir, demande-lui simplement si c’est bon. Peut-être qu’il aura des préférences particulières et qu’il pourra te donner des conseils. Par contre, si quelqu’un est en train de te sucer, mais qu’il (ou elle) change trop souvent de rythme, ou n’arrive pas à mettre sa bouche là où ça te procure le plus de plaisir, n’hésite pas à lui dire ce qu’il (ou elle) doit faire pour te procurer encore plus de plaisir. On pourrait penser que les garçons sucent mieux que les filles, mais ce n’est pas vrai. La chose la plus importante à retenir quand on suce quelqu’un, c’est qu’il faut toujours rester attentif aux signaux qu’il émet et qu’en cas de doute, on peut toujours lui demander conseil.

 

Jouir 

Quand on se fait sucer, on peut parfois mettre plus de temps à jouir qu’en faisant l’amour. Si c’est toi qui suces, ne continue pas indéfiniment à sucer simplement parce que tu trouves qu’il faut qu’il jouisse à tout prix. Ça peut parfois devenir très fatigant. Tu verras que c’est surtout une question d’exercice : avec le temps tu deviendras plus habile. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’on ne jouisse pas pendant la fellation, même quand on éprouve énormément de plaisir, soit parce que le garçon trouve que c’est quand même un peu sale de jouir dans la bouche, soit parce qu’il a du mal à accepter le rôle passif qu’il adopte pendant la fellation.

 

L’hygiène

Le garçon qui se fait sucer doit être installé confortablement et doit laisser assez de place pour la personne qui le suce. Il doit aussi veiller à avoir une hygiène irréprochable : c’est nettement plus agréable de sucer quelqu’un de propre. Un excès de poils peut aussi avoir un effet désagréable pour la personne qui suce. Quand il jouit, on a normalement le temps de retirer le pénis de sa bouche, mais on peut aussi le garder à l’intérieur et laisser le sperme entrer, que ce soit pour l’avaler ou pour le laisser couler de sa bouche ensuite. Le sperme n’est pas malsain et n’a pas de saveur particulièrement dégoûtante. Pour ceux qui veulent vraiment être très prudent, il y a toujours moyen de pratiquer la fellation avec des préservatifs aromatisés.

 

Pour les pros

Une fois qu’on a appris la technique de base, on peut corser le jeux en choisissant des endroits ou des positions insolites, ou en utilisant de la crème chantilly, du miel. On peut se faire une gâterie chacun à son tour, mais si on a à peu près la même taille, on peut aussi le faire en même temps. En tous cas, la pipe et la minette présentent un énorme avantage: elles écartent à coup sûr tout risque de grossesse!

Share this page