commenttuesvenuaumonde 

Au moment où tu poussais dans l’utérus de ta mère, le ventre de ta mère devenait de plus en plus gros. Tout le monde pouvait voir qu’elle était enceinte. Quand tu avais six mois, elle pouvait déjà sentir tes petits coups de pied. Son ventre devenait de plus en plus gros au fur et à mesure que tu grandissais. A la fin, c’était très lourd pour elle. Elle a commencé à avoir mal au dos et elle ne pouvait ni s’asseoir facilement ni bien marcher. Quand tu avais 9 mois tu devais sortir. Tu étais devenu tellement grand, surtout ta tête, que ce n’était plus possible pour toi de rester dans l’utérus chaud et sûr. Si tu étais devenu encore plus grand tu n’aurais pas pu sortir.

 

Accouchement

Le moment de ta naissance s’était alors de plus en plus approché. Ta mère y a été déjà préparée parce qu’elle consultait le médecin pendant la grossesse. Le médecin a prévu à peu près la date de ta naissance. Ta mère avait pris rendez-vous dans un hôpital ou avec une sage-femme (si elle avait accouché à la maison). Elle a eu aussi l’aide de ton père ou de sa mère ou de quelqu’un d’autre.
Quand ta mère a eu les contractions, les crises typiques de douleurs qui précèdent la naissance, elle est allée à l’hôpital ou – si elle a accouché à la maison- elle a fait venir le médecin ou la sage-femme.
L’accouchement dure, en général, quelques heures après que les premières contractions aient lieu. Pendant tout ce temps là, ta mère avait eu très mal. Elle s’est peut-être préparée à l’accouchement à l’aide des exercices de respiration et de la gymnastique pour les femmes enceintes, mais le mal était quand même fort. Peut-être qu’elle a voulu supporter exprès cette douleur-là, peut-être qu’elle a été sous anesthésie. Tu as glissé pas à pas avec ta tête de l’utérus vers l’extérieur. Toute la voie de la naissance a dû bien sûr être plus grande. Le col de l’utérus a dû s’ouvrir complètement. Tout le vagin a dû se dilater et l’ouverture du vagin a dû être suffisamment grande (ou se déchirer) pour te laisser passer. Ta mère a eu le plus de mal quand ta tête était presque sortie.

 

Naître

Le pire était dépassé quand ta tête était sortie. Le cordon ombilical a été coupé et ligaturé. Tu avais eu pendant neuf mois de la nourriture et de l’oxygène à l’aide du cordon ombilical. Ceci a considérablement affaibli ta mère. Au moment de la naissance, tu as dû respirer toi-même et cela t’a fait crier. Ils t’ont mis dans les bras de ta mère. Elle était contente et soulagée que tout soit terminé et elle espérait que tu n’avais rien. Tu étais né!

Share this page