stérilisationféminine 

Les techniques de stérilisation féminine permettent d’éviter les grossesses en obstruant les deux trompes de Fallope soit par ligature, soit par occlusion avec des clips ou des anneaux, soit encore par cautérisation avec un courant électrique. De cette façon, l’ovule ne pourra pas migrer à la rencontre des spermatozoïdes. Le cycle des règles reste le même. L’intervention n’a aucune influence sur le plaisir sexuel. La réversibilité de la stérilisation est de nos jours beaucoup plus possible qu’autrefois, parce que les trompes et les canaux déférents ne sont plus coupés mais fermés à l’aide d’un anneau.

 

Stérilisation féminine, l’opération

La laparascopie est la méthode la plus utilisée. Elle se pratique sous anesthésie générale ou, si cela est possible, sous anesthésie locale. Le chirurgien pratique deux incisions, l’une juste sous le nombril et l’autre juste au-dessus de la ligne du bikini. Grâce au laparascope, le chirurgien peut bien voir les trompes. Celles-ci sont ligaturées ou coupées.
La stérilisation de la femme est réalisée par le gynécologue. De nos jours, il n’est pas nécessaire d’hospitaliser la patiente. Celle-ci peut rentrer chez elle le jour même de l’opération.
La femme peut avoir après les premières règles des rapports sexuels sans utilisation de contraceptifs

 

Risques de la stérilisation de la femme 

Les risques de la stérilisation de la femme sont les mêmes que pour toutes les interventions chirurgicales. Le risque d’avoir des complications après l’opération est plus important chez les femmes que chez les hommes.

 

Pour en savoir plus?
https://www.doctissimo.fr/html/dossiers/contraception.htm

Share this page